Comment l’environnement de travail en entreprise est un facteur stimulant ! (2)

Dans ce deuxième article concernant l'environnement de travail, nous entrons dans le vif du sujet pour l’aménagement du bureau et les points à mettre en place pour travailler dans un état d’esprit positif.

L’aménagement du bureau !

Il est important d’avoir à l’esprit que l’espace de travail touche profondément l’état physique, cognitif et émotionnel de chaque personne, même si cela peut paraître anodin ou secondaire. Nous voyons beaucoup de bureaux encombrés, sombres, sans couleur et sans décoration murale avec des occupants qui se plaignent de différents maux, comme le mal de dos, de tête ou de stress. L’amélioration de leur poste de travail nous parait être une évidence, mais souvent le coût est évoqué comme frein, argument que nous réfutons car des moyens simples et économiques sont possibles pour se sentir mieux dans l’espace de travail.

Il existe 3 types de bureaux principaux :

L’open space :

Le bureau ouvert ou open space qui consiste en un aménagement littéralement vidé de toute différenciation, réduit à un ensemble homogène et composé de rangs compacts où travaillent les salariés pour créer un espace transparent et fluide où rien n’entrave la circulation des informations.

Le bureau paysager :

 

blog domaine maison yonne

 

Le bureau paysager est une évolution de l’open space où les zones fonctionnelles du bureau paysager sont définies et délimitées par un aménagement du mobilier et des plantes vertes. Un véritable paysage intérieur est créé. Tout ce qui entrave physiquement la communication est éliminé : il s’agit de créer un espace transparent et fluide où rien ne gêne la bonne circulation des informations, et répondant aux besoins de flexibilité en réaménagements par sa souplesse. Une intimité, certes relative, est permise par la possible utilisation du mobilier et des végétaux présents comme écrans ou cloisons.

Le bureau cloisonné :

Le bureau cloisonné est le plus ancien aménagement qui existe pour les activités administratives. Les murs et les portes montrent une conception individuelle de l’activité, isolent et protègent de l’intrusion. Pour aussi ancien qu’il soit, il reste l’aménagement de référence et la préférence des Français à 80 % !

Quelques conseils pour un bon agencement du poste de travail :

 

blog domaine maison yonne

 

Pour être performant et détendu, rangez et dégagez le plus possible la table de travail. Pensez que l’aménagement de l’espace derrière soi est très important, associé à l’identité de la personne. Placez le bureau en position de maîtrise avec un mur, une cloison ou un meuble dans le dos, cela donne plus de résistance, de force; nous l’évoquons régulièrement dans nos articles concernant l’habitat privé et cela est primordial dans un espace de travail. Voir l’entrée et la fenêtre de la pièce ou ne pas être dans le flux de passage sur un plateau ouvert si on est en open space. Mettez l’ordinateur perpendiculaire à la lumière naturelle à une distance de 1,50 m environ pour éviter les reflets. Le siège doit bien protéger le dos, surtout les reins, être réglable et stable avec 5 roulettes idéalement. Il est important pour le moral d’ajouter une touche personnelle à votre cadre de travail, comme une plante, un bibelot neutre mais choisi avec soin. La propreté et l’entretien des bureaux est aussi un élément de bien-être, une vitre sale indique un manque de considération vis à vis de soi et des autres. ( clients, collaborateurs, visiteurs )

La lumière !

On privilégie la lumière naturelle qui influence les humeurs et la joie de vivre et c’est bon pour la motivation ! Les directions cardinales apportent un type de lumière qui va influencer l’ambiance du lieu de travail. Ainsi le Nord ancre, repose, l’Est dynamise et fait gagner du temps, le Sud est tonique et réchauffe l’espace et l’Ouest apaise en douceur.

L’éclairage !

Plusieurs types d’éclairages sont utilisables et favorisent, selon l’activité, la concentration ou l’inspiration. Eviter les néons si possible qui fatiguent les yeux et donnent une sensation de lourdeur, d’obligation. Préférez l’éclairage objectivant sur le bureau pour la concentration ( suspension LED, lampe à poser sur le bureau ) et l’éclairage élevant pour l’inspiration ( applique, lampe à poser au sol, lampadaire )

La couleur !

Les couleurs froides ( bleu, vert ) agrandissent l’espace et c’est intéressant pour les problèmes respiratoires ou de claustrophobie. Les couleurs chaudes (rouges, oranges, jaunes) rétrécissent et diminuent les volumes d’une pièce et elle paraît plus intime. D’une façon générale, misez sur des tons neutres, naturels, pas trop vifs mais ne travaillez pas dans un bureau tout blanc, c’est très fatigant !

Le placement du mobilier !

C’est très important car le positionnement du bureau, des rangements, des sièges va avoir un impact psychologique sur les utilisateurs. Cela peut provoquer stress ou détente, accentuer le respect et la concentration.

L’acoustique :

 

blog domaine maison yonne

 

Le placement des machines bruyantes ( photocopieuses, imprimantes ) doit être éloigné du poste de travail si possible. Des panneaux ou des plafonds textiles, du bois, du mobilier absorbant ( pouf, siège, tableaux ) des revêtements de sol ( moquette ) réduisent la sonorité ambiante. Les plantes vertes sont réputées aussi pour amortir les vibrations du son et certaines absorbent les polluants de l’air ambiant. Les plantes à grandes feuilles réduisent le temps de réverbération des hautes fréquences et celles à petites feuilles, les basses fréquences. Des recherches et mesures ont prouvé l’efficacité acoustique de certaines espèces : ficus benjamina, dracaena fragans, lierre, spathiphyllum ( lis de la paix ),  palmier kentia, scheffera, ( arbre ombelle) philodendron…

Enfin, le choix des matériaux et la mise en place de visuels positifs comme des évocations de nature, de paysages  verdoyants apaise surtout si on manque de lumière naturelle.

La motivation est aussi reliée à l’identité visuelle !

En effet, le logo est au coeur de la stratégie de communication et doit être associée à la culture de l’entreprise. C’’est un moteur capital de réussite car on s’identifie à la marque, et s’il n’y pas de logo, l’entreprise disparaît. L’image de marque véhicule l'image de l’ entreprise, attire l'attention des clients, des prospects et affirme la notoriété, la crédibilité auprès des partenaires commerciaux et institutionnels. Pour rassembler et stimuler les salariés, il est important de valoriser le nom, sinon il y a une perte d’énergie globale.

Définition de l’identité visuelle :

C’est l'ensemble des signes graphiques ( couleurs, formes, mots, ) qui représente l'entreprise. Elle est diffusée aux moyens de différents supports de communication ( papeterie, édition, signalétique, site web... ). À ce titre, elle sert à vous distinguer des concurrents. La forme la plus connue est le logotype qui véhicule l'image de l’entreprise, ses services et ses valeurs et doit rassurer, donner envie de travailler ensemble.

Pour avoir un impact porteur, certaines qualités sont nécessaires :

- Simple et claire : elle doit être identifiable et mémorisable en une seconde.
- Représentative : elle se rapporte de manière explicite au domaine d'activité.
- Cohérente : elle sera la même sur tous les supports de diffusion utilisés.
- Différente : elle est unique et doit permettre de distinguer l’entreprise des autres acteurs du marché. Si on s’affiche, on est fier de son nom, les employés sont fiers aussi de la société.

Les dernière tendances en matière de l’environnement de travail !

Les salariés ont un lien affectif avec leur entreprise et selon Luc FERRY, le chômage est plus mal vécu qu’un divorce ou qu’un deuil. Nous constatons qu’en cette période de changements importants dans la société, mieux prendre en compte les attentes individuelles, ont une répercussion importante sur l’efficacité de l’entreprise. C’est d’ailleurs une tendance qui ressort de plus en plus où des options environnementales dans l’espace de travail sont proposées aux salariés : Espace lounge avec WIFI, associé ou non à un espace restauration,“ cabine “ isophonique individuelle, petites salles de regroupement pour des équipes réduites et plus de souplesse avec la possibilité de travailler à l’extérieur, plus facile pour des sociétés high tech. ( Facebook, Google, Apple, )

De nouveaux services se créent : salle de pause, massage, conciergerie avec des offres proposées comme : pressing, réservation billet, garde enfants, etc… La conciergerie d’entreprise est arrivée en France au début des années 2000. Depuis, environ 1% seulement des salariés français y ont accès alors que 30 % des salariés des pays anglo-saxons en bénéficient déjà. Le but de tout cela est être moins stressé en libérant du temps pour soi.

On constate aussi une montée en puissance de nouveaux espaces, mêlant activités professionnelles et personnelles. L’idée du Tiers Lieu, espace autre que la maison ou le bureau, est au coeur de cette tendance. Appelé aussi Coworking, c’est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé et aussi un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture.

 

blog domaine maison yonne

 

Par exemple,“ La Cantine “ à Paris, référence en matière de tiers-lieu est née de la combinaison d’une action collective d’entreprises, d’une culture numérique puissante et d’un soutien des pouvoirs publics. On y trouve :
* Un open space de 14 postes connexion à la fibre optique.
* Un bureau partagé de 10 postes connexion à la fibre optique.
* Un espace café ouvert à tous et gratuit.

D’autres espaces allient culture ou économie solidaire et durable. On peut concevoir ce type de lieu à partir d’espaces publics numériques (EPN), bibliothèques, centres culturels, espaces sociaux, maisons de quartiers, cybercafés sociaux, etc. Doucement, une petite « révolution » est en marche dans l’envie et la façon de travailler où le facteur humain est encouragé, récompensé, investi dans l’objectif commercial.

Aujourd’hui les entreprises ont besoin de modernité, de communication, et doivent répondre à l'expression des besoins des salariés pour agir avec leur confiance et être les meilleures !

As-tu déjà expérimenté le travail en open space, en espace de coworking ? Que penses - tu de ces aménagements professionnels ? Si tu aimes cet article, nous te remercions de le liker et de le partager autour de toi !

 

Photos © BAKOKO / IntervoiceTM / US Army IMCOM / Mike Sisk / La Cantine

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire