Portrait 2 : le magasin de Julien

1 - Le magasin de Julien : Le projet !

 

cadastre_julien

 

Une nouvelle aventure commerciale !

Julien, fleuriste depuis de nombreuses années, souhaite faire évoluer son activité et a l’idée de créer un concept commercial associant vente de fleurs et bien-être. 
Il choisit d’investir en tant que locataire dans un local placé dans d’une zone d’activités desservie par un axe de passage important.
Son idée est de réaliser un magasin atypique de fleurs, en développant plus de convivialité avec un coin café, des ateliers sur place et de décliner ce concept en franchise dans un 2° temps. Il désire aussi mettre en avant la vente rapide de fleurs à emporter pour toucher une clientèle de passage.
Sa sensibilité pour les produits naturels et les senteurs lui donne envie de compléter la vente de fleurs par une gamme de produits parfumée.
Il entend parler d’optimisation d’espace, de psychologie de lieu et il souhaite appliquer ces outils dans l’aménagement de son point de vente en faisant appel à nos services.

Portrait du lieu : 

magasin_julien1

L’environnement général : 

Le local de Julien est placée dans une zone d’activités en aval de la ville. Cela correspond à un emplacement de Niveau Terre qui se situe en dessous du niveau général du relief du terrain.
Vivre et travailler au niveau Terre* signifie que l’on peut sentir comme une forme de lourdeur, les projets avançant lentement. Ce niveau procure aussi un sentiment d’ancrage et de puissance qui peut être sécurisant et pérenne.
A
magasin_julien2

Les contraintes du lieu : 

Le local long et étroit se situe entre deux commerces dont une boulangerie de grande taille et un magasin de fermetures automatiques à la façade rouge pompier.
Il est de forme rectangulaire, donc stable et c’est un atout pour construire un projet dans la durabilité. C’est un joker pour Julien car l’environnement du futur magasin pose un défi, celui de la visibilité !
En effet, cet emplacement induit une sensation de petitesse et d’écrasement car la petite vitrine de présentation est en retrait par rapport à la terrasse de la boulangerie et disparait car sa façade blanche est la même que celle de la boulangerie.
Tout l’art de notre savoir - faire est de mettre en avant le commerce de Julien, visible d’un coup d’oeil par les automobilistes passant devant !
De plus, un large parking en pente douce descendante coupe la vue directe sur la vitrine et accentue la lourdeur du lieu..

Tout est possible !

Heureusement, la porte d’entrée et la façade sont orientées à l’est qui dynamise, favorise la créativité, l’inspiration et l’innovation !
C’est une orientation positive pour le projet de Julien et il est nécessaire d’accentuer cette lumière par l’éclairage, les couleurs et l’aménagement de l’espace !
La prochaine étape est donc de transformer les inconvénients du lieu en points forts pour dynamiser le futur espace de vente …

2 - Le magasin de Julien : Un espace à créer !

 

A l’intérieur : Un grand rectangle vide !

Le local loué est complètement vide à l’exception d’un coin toilettes délabré qui prend du volume au fond de la pièce.
Le carrelage au sol est manquant par endroits et le plafond qui devait être à aménager, est refait avec des dalles techniques carrées, ponctuées
d’un éclairage néon pas très cocooning ! C’est un élément nouveau dont il va falloir tenir compte !
Seule, la vitrine refaite avec une porte coulissante automatique dans un ton gris anthracite correspond au style que recherche Julien
pour créer un esprit industriel et vintage pour la décoration du futur magasin.
Le budget pour la réalisation est serré et notre mission va être de créer une ambiance irrésistible et économique !

magasin-interieur

Faire disparaître l’effet couloir !

Après réflexion et prises de côtes, Julien est d’accord pour détruire les cloisons trop importantes des toilettes et reprendre complément le volume, tout en gardant
le placement des toilettes à la même place, en relation avec les canalisations existantes.
En effet, en plus du pôle de vente, il a besoin d’une réserve réfrigérée pour maintenir les fleurs au frais et chaque mètre carré gagné compte !
On opte donc pour le placement de la réserve dans la partie la plus sombre au fond du local et pour la création d’une cloison meuble intégrant évier, rangements et lumière.
Ainsi la longueur de la pièce est réduite et l’espace parait plus large.
A
magasin-meuble

La mise en scène des produits !

Julien définit 6 zones qui doivent être distinctes :
Autour de la Rose - Senteurs et bougies - Confection des bouquets et ateliers découverte - Convivialité avec café et boissons - Comptoir caisse - Espace libre avec des thématiques florales mensuelles.
De plus, il est nécessaire de pouvoir circuler facilement avec les vitrines extérieures mobiles, chargées de plantes, difficiles à manoeuvrer et à bouger matin et soir !

Un parcours chromatique !

Afin de présenter d’une manière homogène et distincte à la fois les différents points, l’idée principale est de travailler la circulation dans l’espace comme
un parcours autour de la couleur, venant mettre en valeur la vente des fleurs, des senteurs et donnant envie d’aller jusqu’au fond du magasin pour découvrir
tous les produits.
 

A l’extérieur, l’avancée importante de la terrasse voisine !

La façade du futur magasin étant étroite et en retrait, il est nécessaire de créer un pôle extérieur très visible de la rue et à l’abri de la pluie.
Julien hésite entre le placement d’un grand parasol ou la création d’un auvent monté sur une structure en métal.
Des devis sont lancés mais le coût important du parasol ainsi que le fait que le pied central masque une partie de la vitrine, le fait opter pour la création d’un auvent 
extérieur de 5 mètres d’avancée avec des pieds fixés au sol, plus avancé que la terrasse de la boulangerie.
Ainsi la vente de fleurs en libre service est mise en avant avec des promotions chaque semaine pour susciter un achat rapide lié aux clients de la boulangerie.
Les solutions pour répondre à la demande  de Julien sont mises en place en un temps record de 4 semaines et elles sont à découvrir la semaine prochaine !

3 - Le magasin de Julien : Les solutions !

 

Aménagement intérieur : 

Le parcours chromatique est en relation avec l’analyse de la circulation intérieure et se divise en 4 parties sur la longueur du pôle de vente.
Le carrelage manquant est nivelé et un parquet en imitation bois couleur chêne gris est posé en bayadère pour élargir visuellement la pièce et créer plus de douceur.
Des séparations symboliques sous la forme d’un paravent recyclé, de pots hauts, de consoles en bois flotté ponctuent les présentoirs anthracites en métal verni.
Ils sont créés par un ferronnier local qui les réalise avec passion et efficacité en moins de 3 semaines !
A
maison-de-julien-2
A
maison-de-julien-3
A
L’éclairage est revu sans modifier le plafond technique mais en changeant les dalles néons pour des spots doubles orientables associés à des downlights, ponctués par une rangée centrale de 4 suspensions en métal aluminium afin d’accompagner par la lumière les clients jusqu’au fond du magasin.
Le plafond technique est mis en valeur en peignant certaines dalles avec les coloris toniques des murs, pour donner l’impression de circuler sous une voûte de couleurs.
 A
maison-de-julien-4A

Première partie côté vitrine et entrée : 

C’est l’espace libre, où un présentoir est destiné aux fleurs en promotion, à gauche dès l’entrée, et où, à droite, des thématiques mensuelles, des informations sont mises en avant.
De plus, c’est le stockage des présentoirs extérieurs mobiles déplacés chaque soir, quand le magasin ferme.
Une teinte neutre, lin clair, est validée avec, en complément, le choix d’un papier peint spectaculaire imitant des planches de bois peintes usagées, visible dès l’accès pour mettre en valeur les informations.

Autour de la rose ( et de l’orchidée ) et des autres plantes :

C’est une gamme de couleurs plutôt froides qui souligne la zone florale afin d’agrandir visuellement l’espace et accentué le sentiment de détente initié par les végétaux.
Un turquoise canard et un vert anis sont retenus pour être placés en face à face et créer une harmonie chromatique agréable à l’oeil, mettant en valeur les fleurs.

Le point convivialité : 

Cette zone est décorée avec des couleurs chaudes afin de susciter plus de convivialité et d’échanges sociaux. Une harmonie orangée et  jaune est proposée mais Julien préfère remplacer le jaune par du fuchsia qui est sa couleur préférée. Une table et deux sièges en bois recyclé dans des turquoises et jaunes ajoutent une note insolite qui se détache du mur orangé. 

Le comptoir caisse : 

En vis à vis de l’orangé, le fuchsia demandé par Julien, sera donc placé au niveau du comptoir caisse, pôle important du magasin qui doit être bien visible pour favoriser les achats. Ainsi, les clients sont connectés à cette couleur chaleureuse, qui donne confiance et représente la personnalité extravertie du chef d’entreprise, très convivial et dynamique.

Les odeurs des bouquets et des senteurs :

La dernière partie du magasin est peinte à nouveau en lin clair pour ouvrir l’espace et apporter plus de lumière dans cette zone plus sombre. Là sont placés les présentoirs des senteurs, arômes et bougies multicolores qui incitent à la découverte de ces produits.

Une bonne réputation !

La cloison - meuble - rangements réalisée en placoplâtre et en médium est peinte aussi en orangé pour apporter sa symbolique joyeuse, créative et chaleureuse. C’est une zone très importante du magasin car la confection des bouquets et les ateliers découverte y sont prévus, c’est un espace de vie et de mouvement !
De plus,le tiers central du mur du fond représente la renommée dans les études d’optimisation de l’espace et particulièrement pour les commerces et l’activité professionnelle. C’est la place idéale pour mettre le logo ou les valeurs de l’entreprise !
Bien sûr, Julien y installe son logo et son accroche commerciale à cet endroit, ainsi les clients ressentent qu’il est fier de son concept et de son magasin.
Enfin, les portes conduisant aux toilettes et à la réserve sont peintes aussi ton sur ton dans cette couleur pour les faire disparaître.
 A
maison-de-julien-5

A

A l’extérieur, quelle couleur ?

Pour accrocher l’oeil de l’automobiliste ou du passant, une façade forte en couleur est nécessaire afin de se dénoter des façades rouge vermillon et blanc intense des commerces voisins.
 A
La proposition d’un mauve / aubergine retient la validation de Julien qui adore cette couleur et s’y sent en accord ! C’est positif car le mauve est relié ( entre autres ) au commerce
de fleurs à condition qu’il soit plus orienté vers du rouge que du bleu.
 A
En complément, le mobilier extérieur fleuristerie est commandé sur mesure et le choix d’un aubergine foncé renforce l’identité du magasin et met en valeur les plantes et fleurs présentées jouant un contraste graphique et moderne. La lumière est aussi très importante car elle fait vendre, elle attire le client et l’étude éclairage se porte sur 3 spots puissants extérieurs et une barre lumineuse pour éclairer la signalétique. 
 A
Ainsi, l’espace est complètement méconnaissable et prêt à fêter l’ouverture prévue à la saint Valentin ! Pour la dernière étape de ce joli projet, nous vous raconterons comment ce lieu a transformé la vie de Julien et bien au delà de sa profession !

4 - Le magasin de Julien : Les résultats !

 

La saint Valentin ! 

Pour annoncer l’ouverture du magasin prévue à cette période et créer un événement marquant dans la ville, Julien commande une campagne de publicité sous la forme d’un affichage bus, de parutions dans la presse locale et de flyers distribués dans des commerces partenaires et dans la boulangerie voisine. Un dessert associé à un bouquet en promotion pour la soirée en amoureux, l’idée est audacieuse !
 A
Le résultat commercial de cette démarche satisfait Julien qui espère que de nouvelles habitudes se mettent en place, associant boulangerie et fleuriste !
  A
 A
magasin-de-julien2Amagasin-de-julien7
 A

Une belle surprise ! 

 A
Un soir, à l’heure de la fermeture, Julien affairé à ranger les présentoirs extérieurs des plantes, voit avec stupéfaction ses enfants, ses parents et ses amis proches, arriver les bras chargés de victuailles et de cadeaux.
En effet, la compagne de Julien appréciant l’atmosphère colorée du lieu, décide avec quelques amis de préparer une inauguration surprise du magasin !
Une réception conviviale s’improvise dans le lieu, les présentoirs sont remis à l’extérieur pour libérer l’espace et un cocktail dinatoire prend place au milieu des fleurs et des senteurs !
Une ambiance détendue et sympathique règne et l’annonce inattendue de l’anniversaire de Julien rajoute une note enjouée à la soirée !
  A
Les invités sont sensibles à l’univers créé autour de la couleur et affirment que l’audace d’associer des coloris forts jusqu’au plafond pour présenter les compositions florales, fonctionne bien visuellement. Petits et grands s’y sentent bien ! C’est un bon point pour la réputation du commerce qui se veut plutôt insolite par rapport à ce qui se fait localement !
  A
magasin-de-julien3Amagasin-de-julien4
A

 A

Les mois suivants : 

  A
En dépit d’une conjoncture morose et de contretemps imprévus tels qu’une panne électrique de 10 jours dans le bâtiment et une inondation suite à de violentes intempéries, Julien ainsi que ses employées restent motivés et positifs. Le projet d’une autre boutique à réaliser dans le même concept et dans une autre région prend forme petit petit. Julien veut développer une franchise et  ne se laisse pas freiner dans sa démarche d’entrepreneur dynamique par quelques désagréments!
  A
Comment fait-il pour rester constructif ? Est-ce l’effet de la couleur orangé qui est une couleur positive, qui donne confiance et incite à aller de l’avant ? En cette période compliquée, il est si facile de sombrer dans le pessimisme ! Julien, lui, se sent bien dans son magasin et croit en son projet de franchise ! Toujours est-il qu’une nouvelle campagne promotionnelle autour de la rose est lancée, que la boulangerie veut mettre en place les mêmes luminaires extérieurs que ceux de Julien et que celui-ci a concrétisé son union en réunissant autour de lui toute sa famille et cela n’était pas gagné d’avance !
  A
Avez-vous une anecdote de magasin à nous raconter aussi ? Que pensez-vous du projet de Julien ? Que ressentez-vous à la vue des photos présentées ?
Nous aimerions bien le savoir, alors nous attendons vos commentaires, en attendant la prochaine histoire de maison…
A
Photos © D.R.