Portrait 3 : Le gîte de Lucie et Daniel

1 - Le gîte de Lucie et Daniel : Le projet !

 

Une maison de campagne à rénover !

Lucie et Daniel vivent dans une grande ville très dynamique et sont également propriétaires d’une maison secondaire à la campagne, de style rustique, où ils aiment passer les week-ends et s’y reposer en famille. Les années passant, les enfants viennent moins souvent et des questions se posent pour le couple concernant le lieu.

A

gite-lucie-daniel-1AAgite-lucie-daniel-2

A

Daniel, devenu retraité, peint des tableaux et pratique le vélo mais n’est pas bricoleur tandis que Lucie, très active, adore s’occuper du jardin et de l’entretien de la maison. Songeant qu’elle sera, elle aussi, bientôt à la retraite, le couple envisage de faire évoluer leur maison et de se créer un complément de revenus. Ils s’orientent vers la création d’un gîte, car après avoir étudié le potentiel touristique de la région, il s’avère qu’une demande existe dans ce domaine. Cela implique des travaux assez conséquents car une partie de la maison est utilisée en remise tandis qu’une extrémité du premier étage nécessite un aménagement complet avec une vraie isolation et la création de nouveaux volumes.

Sensibles au bien-être et à la couleur, ils souhaitent être accompagnés dans leur projet et nous sollicitent pour l’étude de l’aménagement et le suivi de la réalisation.

 

A

 gite-lucie-daniel-5

Portrait du lieu :

L’environnement général :

La maison de Lucie et Daniel se situe dans un lieu - dit où quelques maisons anciennes sont regroupées autour d’un point d’eau. Cela correspond à un emplacement de Niveau Humain où les échanges avec les autres sont présents. Vivre et travailler au niveau Humain* signifie que l’influence des habitations voisines est très présente. Cela peut induire parfois de la difficulté à préserver son intimité.

 

Les contraintes du lieu :

A

 gite-lucie-daniel-4

A

L’accès à la propriété se fait d’abord en voiture que l’on gare sur un petit parking commun, puis par un chemin qui longe les maisons voisines et une mare. Cette arrivée induit tout de suite un manque de confidentialité car on est exposé à la vue des voisins. Difficile de passer incognito devant la large fenêtre de la voisine, charmante, au demeurant ! Ensuite, un portail en bois brun situé à l’est qui incite à la créativité, ouvre sur le jardin, la maison et une petite grange. On se sent enfin chez soi à cet instant !

 

Une ancienne ferme !

A

 gite-lucie-daniel-3

A

Le terrain est longiligne, bordé de taillis et d’arbustes protecteurs et permet d’aménager plusieurs espaces possibles. De plus, un puits et des murets en pierres sèches, des arbres fruitiers centenaires ajoutent beaucoup de charme à l’ensemble.
La maison de Lucie et Daniel est de forme rectangulaire, incluant une petite remise adossée à l’arrière qui appartient aux voisins. La forme équilibrée et stable de la bâtisse correspond à la vie que menait les paysans, tranquille, proche de la nature et des saisons. En effet, l’ensemble des bâtiments composaient une seule exploitation à une certaine époque.

On comprend que cette maison secondaire inspire le calme et le repos et permet à Lucie et Daniel qui y sont très attachés, de se ressourcer.

La porte d’entrée est orientée au sud, lumière dynamique qui incite aux échanges et favorise les rencontres sociales. C’est de bon augure pour développer une activité de gîte !

Mais la façade de la maison a été modifiée et destructurée par les précédents propriétaires car les fenêtres sont de différentes hauteurs et les parements en briques recouverts de crépi ! Le projet est donc d’harmoniser et d’embellir l’accès à la maison, de prévoir un espace de détente extérieure et de créer une circulation intérieure où tous les volumes prendront leur plein potentiel !   

Cela se construit sur la durée car nous allons voir dans la 2° étape que l’intérieur de la maison a besoin d’un renouveau !

Photos © D.R.

 2 - Le gîte de Lucie et Daniel : Etat des lieux !

Le Rez-de-Chaussée !

Une grande pièce de vie à revoir !

On entre dans la maison directement dans une grande pièce où la cuisine, le coin repas et le salon se juxtaposent d’une façon un peu hétéroclite.
Le style est rustique avec du carrelage flammé au sol, du mobilier en bois et des poutres foncées. Une grande hotte souligne une chaudière à bois et des murets en brique, avec un stockage de bûches, côté cuisine. Une imposante cheminée avec insert, briques et poutres marque le coin salon. 
A
L’ensemble du volume manque cruellement de clarté, en dépit des murs blancs, car les fenêtres à petits carreaux et une cloison en verre teinté délimitant la zone cuisine de l’entrée réduisent la luminosité de l’orientation du sud. L’éclairage est minimaliste et non adapté à la circulation, le placement des lustres étant trop bas .
A
cuisine-salon1  cuisine-salon2
A
De plus, l’espace conduit vers trois chambres, une remise, la salle de bain / toilettes et un accès vers l’étage, aussi la circulation est à revoir.
Lucie et Daniel nous disent qu’il n’y est pas facile de se détendre et de se poser et qu’ils vivent dehors le plus souvent, venant surtout aux beaux jours.

La remise à remiser ! 

A
remise2  remise1
A
La pièce sert de stockage et de débarras et se trouve dans un état brut, avec du sol cimenté, un mur en pierres d’origine, les autres en carreaux de plâtre. L’idée est d’utiliser ce volume pour créer une vraie entrée, une chaufferie et un dégagement pour aller à l’étage. 

Une chambre à relooker !

Une des chambres du RDC est aussi à revoir car elle dispose d’un accès direct sur l’extérieur et est insécurisante. D’ailleurs, les deux petits-enfants de Lucie et Daniel ne veulent pas dormir dans cette pièce car ils ont peur ! La décoration est vieillotte et froide avec de la frisette marron au plafond, des murs blancs, un sol en carrelage, un manque de lumière et de couleur ainsi que des rangements.
A
chambreRC1  chambreRC2
A

Le premier étage : carte blanche ! 

Comme une page blanche ouverte à tout écrit, le premier étage est finalement à concevoir totalement : en effet, la toiture et des murs sont isolés sur une partie avec les poutres apparentes de la structure porteuse. L’autre partie de l’étage, surélevée, est un grenier rudimentaire où les tuiles et la charpente sont visibles . L’espace est à aménager entièrement !
A
chambre-1er2  chambre-1er1
A
Lucie et Daniel désirent créer 2 chambres avec salle de douche et bain dont une suite et un espace bibliothèque avec télévision.
Ils sont un peu perdus pour le placement des futures cloisons, l’éclairage et les couleurs et nous font confiance pour optimiser les espaces.
Nous avons carte blanche pour l’étude de l’étage et cela est très inspirant ! 
A
suite-1er3  suite-1er1
A
De plus, ils recherchent à travailler avec les artisans de la région pour la réalisation et ils nous demandent d’être accompagnés dans la mise en oeuvre de ce projet conséquent.

 

Les propositions présentées sont à découvrir la semaine prochaine !
A
Photos © D.R.

3 - Le gîte de Lucie et Daniel : Le rendu !

 

Décoration lumineuse au rez-de-Chaussée !

Apporter de la lumière dans la grande pièce est prioritaire et pour cela, nous proposons que la cloison en verre teinté, la grande hotte, les murets en briques soient déposés et les ouvertures  modifiées.
La clareté sera aussi augmentée en peignant en blanc cassé les poutres du plafond et en beige celles qui soutiennent la structure.
A
Certains meubles de cuisine sont gardés et cérusés pour les éclaircir et garder l’esprit authentique du lieu. Une touche plus moderne est apportée avec une hotte et une crédence en métal, un plan de travail gris anthracite et un îlot qui fait office de bar et de jonction avec le salon. L’éclairage est revu pour l’ensemble du volume avec des spots sur fil longeant les poutres et des appliques murales pour éclairer le plan de travail de la cuisine.
Des lampes à poser à l’éclairage plus doux ponctuent les autres zones de la pièce et créent une ambiance intimiste, incitant à la détente.
A
cuisine  cuicine-salon
A
Les coloris proposés définissent clairement les trois zones : un mur rouge pour la partie cuisine, intégrant la porte menant à l’étage, un papier peint orangé, lumineux et propice aux échanges amicaux pour le coin repas et un beige chaleureux pour les autres murs autour du salon et de la cheminée en briques et bois foncé.
En complément, l’achat de deux canapés bruns, très cocooning, confortent l’envie de se poser et de prendre du temps pour soi.
A
Enfin, après réflexion, Lucie et Daniel tiennent à changer le vieux carrelage beige grisé du sol et le remplacer par un autre plus contemporain, coloris terre cuite. Ainsi tous ces éléments mis en place composent un univers intemporel mis au goût du jour, tout en soulignant l’esprit de la maison.

Une vraie entrée !

L’ancienne remise est entièrement transformée avec la création d’une cloison en arrondi pour dissimuler la pièce chaufferie et lingerie. Un jaune tonique illumine le volume et met en valeur les appliques géométriques et le lustre en cristal de la grande pièce qui a été déplacé. Cette couleur est reprise pour la montée vers l’étage et embellit l’escalier en pin naturel gardé tel que. Le jaune est une couleur de rayonnement qui met en confiance et donne envie de s’exprimer; nous l’avons choisie pour susciter un contact plus facile avec les futurs clients du gîte et pour évoquer une ambiance lumineuse et chaude, même par temps d’hiver.
A
chaufferie  escalier-1er
A
A

Une chambre au parfum champêtre !

A
La chambre du rez-de-chaussée est modifiée en fermant l’accès direct sur l’extérieur par une fenêtre, plus protectrice. La frisette du plafond est repeinte en blanc pour donner visuellement plus de hauteur, les murs blancs sont peints dans un camaïeu de vert anis clair propice au repos. Enfin, le sol carrelé est habillé d’un revêtement en coco tressé et des rangements sont aménagés. Une touche de brun pour les chevets, le store et les rideaux accentue l’envie de détente. La chambre est prête à accueillir ses hôtes pour un séjour ressourçant et champêtre.
A
chambre-bas
A

Le premier étage ! 

L’aménagement des 2 chambres avec salles de douche et bain et d’un espace bibliothèque suit naturellement la configuration de la charpente de la maison. Les poutres de la structure restent apparentes, comblées par des carreaux en béton cellulaire. Le sol est recouvert de parquet pour le palier et de coco tressé pour les chambres avec une partie rehaussée pour la pièce d’eau, intégrant les canalisations, et revêtue de carrelage.
A
anti-chambre
A
A
A
Le coin lecture est placé entre les deux chambres en arrivant à l’étage pour préserver une certaine confidentialité. Un mur de couleur aubergine invite à s’asseoir et joue un contraste chaleureux avec les grands rampants peints en blanc cassé, éclairés par des petits spots montés sur câble.
A
La partie de l’étage déjà isolée devient une grande chambre avec un coin douche, les coloris choisis sont dans des tons d’ivoire pour faire ressortir la tonicité orange et brique des accessoires textiles et décoratifs.
A
 chambre-haut  salle-de-bain-2
A
A
L’ancien grenier, isolé et réagréé, se transforme en une suite avec une grande chambre, une vaste salle de bain avec baignoire balnéo, un coin sport et des rangements. Les coloris choisis sont plus colorés et doux à la fois, inspirant à la détente et à se sentir comme chez soi : bleu et lilas pour l’espace repos, vert d’eau et vanille pour la partie bain et sport.
A
chambre-suite  salle-de-bain

Un gîte à louer ?

Ainsi tout les volumes prennent vie pour devenir un gîte confortable et facile à vivre tant pour Lucie et Daniel que pour les futurs clients. Ce projet a une incidence aussi sur l’aménagement extérieur et  le jardin qui sont modifiés pour faciliter l’accès au gîte.
Lucie et Daniel ont mis beaucoup d’énergie et un budget certain pour la réussite du renouveau de la maison ! Or, nous voyons la semaine prochaine qu’une maison refaite réserve parfois quelques surprises à ses propriétaires…
A
Photos © D.R.
A
peintures-recettes-maison
A

4 - Le gîte de Lucie et Daniel : Surprises et résultats !

 

Le jardin  !

Avec la rénovation importante de la maison et toujours dans l’objectif de la louer en tant que gîte, Lucie et Daniel sont amenés à revoir l’accès extérieur pour faciliter la venue en voiture de clients. Une terrasse est conçue avec de l’éclairage extérieur, des massifs de fleurs sont plantés pour filtrer la vue du petit chemin et créer une protection visuelle.
A
La nécessité de créer un parking de stationnement amène à ouvrir une brèche dans la palissade du terrain et à dessiner un joli chemin en courbe menant à la porte de la maison. 
Ainsi, le passage par le petit portail en bois n’est plus utile et cela procure plus de protection vis à vis de la voisine !
 A
 gite-de-julie-et-daniel-3
 A

La réalisation ! 

  A
Les travaux sont prévus pour être réalisés sur 6 mois avec une équipe qui réunit différents artisans, certains se connaissent déjà, d’autres non et notre mission de suivi est de faire
en sorte que les étapes se déroulent au mieux. Hors un chantier est « un chantier » et tout n’est pas aussi fluide que nous l’aurions souhaité initialement !
  A
Lors de la dépose, certaines poutres du grenier sont enlevées en trop et il faut les récupérer pour garder une certaine taille de cloison, un artisan prévu initialement a un contretemps et ne peut assumer le chantier, nous devons trouver une autre entreprise.
  A
Certains murs du premier étage sont prévus à être décorés à la chaux teintée et les pigments choisis ne sont plus suivis, l’idée est abandonnée pour l’application d’une peinture classique acrylique.
 A
Enfin, alors que les travaux sont en train de se terminer, Lucie et Daniel venant passer un week-end, subissent un refoulement des eaux usées dans les toilettes initiales du rez-de-chaussée !
Après recherche, il s’avère que le raccordement avec la partie rénovée n’est pas bien fait et doit être repris !
  A

gite-de-julie-et-daniel-2   gite-de-lucie-et-daniel-4
 A

Gîte ou chambres d’hôtes ?

  A
Ces contre-temps retardent de 2 mois le délai prévu initialement car Lucie et Daniel souhaitent démarrer l’activité du gîte en début d’été. Du coup, l’ouverture peut commencer au début de l’automne et ce retard est une chance finalement pour eux !
  A

Voici pourquoi : 

 A
Lucie et Daniel passent l’été dans l’achèvement de la décoration car Lucie profite de ses congés pour organiser l’intendance et l’équipement du gîte. Mais, petit à petit, le couple
se sentant très bien dans le nouveau décor a du mal à s’imaginer louer complètement la propriété en gîte. Leurs enfants aussi d’ailleurs car ils affirment leur envie de venir profiter plus souvent de l’endroit qu’auparavant !  Ah, les enfants !!!
  A
Pour célébrer la nouvelle vie de la maison, Lucie et Daniel organisent un apéritif dinatoire convivial, invitant tous les acteurs de la rénovation et annoncent une nouvelle :
Ils ont pris la décision est prise de ne plus faire de gîte mais uniquement des chambres d’hôtes, tellement toute la famille se sent bien dans la maison !
Et voilà, c’est donc cette activité qui se met en place, d’un façon un peu confidentielle, de bouche à oreille, par relations ou par l’office du tourisme local qui trie les demandes !
  A
Au final, Lucie et Daniel sont heureux : la maison a repris vie, ils ont un petit complément de revenu, choisissent leurs clients et profitent aussi de la maison et leur famille !
  A
Vous souhaitez connaitre l’adresse de ces chambre d’hôtes ? Et bien, non, désolés, nous ne pouvons vous la communiquer, elle est secrète ! Juste un indice pour vous aider :
un château féodal en construction est dans la région, mais chuttt c’est entre nous …
  A
Vous avez aimé cette histoire ? Nous serons heureux de lire vos commentaires ou vos remarques…. A très bientôt pour un prochain portrait !
  A
Photos © D.R.
 A
A
A