L’espace de travail, un + pour l’auto-coaching !

Nous sommes heureux de participer au festival « à la croisée des Blogs » du site developpementpersonnel.org 
et de répondre au sujet passionnant « atteindre ses objectifs par l’auto-coaching » proposé par Loïc Bonsens du Blog net-coacher.fr
Ce sujet répond pleinement à notre parcours personnel d’abord en tant qu’étudiants, puis salariés, et enfin indépendants et entrepreneurs depuis de nombreuses années.
logo-croisee-des-blogs100
Alors oui ! C’est possible d’être son propre coach, de définir soi - même son chemin, même si cela demande une bonne dose de motivation au quotidien !
Notre histoire est une suite de rebondissements où nos connaissances évoluent pour appréhender au mieux des situations nouvelles correspondant à nos objectifs.
Au final, notre boite à outils construite peu à peu, nous aide à rester motivés !  Aujourd’hui, dans cet article, nous voulons partager avec vous ces outils et les voici :

1/ Etre attentif à l’environnement de travail, au bureau et à la maison :

Sensibles à notre environnement, nous remarquons que les différents aménagements de nos espaces de travail, depuis ceux de nos études à aujourd’hui, jouent un rôle important dans la facilité ou la difficulté à nous prendre en main et à avancer dans nos objectifs.
 A
Adolescents, nous partagions ces espaces, l’un avec un frère, l’autre avec une invité régulière de week-end et le bureau était le lieu d’enjeux autour du travail scolaire :
Pas facile de se concentrer quand on tourne le dos à la porte, quand on manque de place pour poser ses documents ou que la lumière est défaillante !
  A
En commençant ma vie active en tant que salariée, je travaille dans un bureau en sous-sol, sans lumière naturelle et cela est déprimant à la longue ! Bruno expérimente le travail en open - space et travaille sur un poste où les collaborateurs circulent derrière lui. Au bout d’une semaine, il demande à changer de place car il se sent épuisé.
  A
Puis, devenus indépendants, nous installons d’abord dans notre chambre le coin bureau ( pas terrible pour l’intimité du couple ), puis nous louons un deux - pièces / atelier à proximité de notre habitation. Chacun a sa pièce de travail, nous nous y plaisons et c’est une période où nous évoluons positivement avec des contrats et des projets artistiques passionnants.
  A
Le placement des sièges, l’éclairage, l’ergonomie et les couleurs de la pièce ont aussi de l’importance pour se motiver et être performant car c’est le reflet de nous-même dans le secteur concerné.
Aujourd’hui, dans un bâtiment que nous avons conçu, entourés de nature, nous avons chacun notre bureau décoré avec nos couleurs préférées et une pièce commune destinée aux réunions et aux rendez-vous. C’est un environnement idéal pour renforcer notre enthousiasme et être efficace pour tenir nos objectifs. Nous aimons notre lieu de travail !
  A
Etre attentif au cadre de vie qui nous entoure et s’y sentir bien, est un atout pour être stimulé dans la réussite de l’objectif défini !
  A
focus_auto_coaching
 A

2/ L’organisation du poste de travail :

Un principe que nous utilisons avant de commencer un nouveau projet est de dégager le bureau de tout document qui n’ a pas de lien avec ce que nous avons à faire.
En ayant de l’espace libéré, un sentiment de renouveau et un gain d’énergie se mettent en place, très porteurs pour conduire à bien le nouveau projet.
On place un objet que l’on aime bien, un tableau ou un visuel en relation avec le projet ou l’objectif fixé qui peuvent servir de supports à sa réalisation en y prêtant attention régulièrement.

3/ Aimer ce que l’on fait : 

Être sur que l’on peut passer de nombreuses heures avec plaisir dans le domaine choisi, sans se lasser, sans voir le temps qui passe !

4/ Dissocier maison et bureau ou disposer d’une pièce fermée au calme :

A un moment de notre vie, nous réunissons travail et famille dans une maison et nous constatons que cette organisation est difficile pour tenir ses objectifs et se concentrer.
Même en disposant d’une pièce fermée ( mais placée sur le même niveau que celui des chambres d’enfants ) la dispersion se met facilement en place, entrainant ensuite de la frustration puis un sentiment de culpabilité car on estime de ne pas avoir respecté l’engagement que l’on se fixe !
L’ idéal est de pouvoir travailler dans un endroit à soi, au calme et de rester concentré sur l’engagement pris, soutenu naturellement par le point suivant :

5/ Se couper des sources extérieures possibles de perturbation : 

Ces sources vont du téléphone portable bien sûr, à la boite mail, mais peuvent être aussi les interventions imprévues d’un collègue, ou d’un proche si on travaille chez soi. Il est important de définir un cadre où l’on précise que l’on ne souhaite pas être dérangé et s’y tenir. Sinon, on est mobilisé par d’autres préoccupations et au final on a l’impression que l’on avance pas et on peut se décourager progressivement.

6/ Initier des rendez-vous et poser des dates précises :

Un outil très efficace aussi est de poser des dates, soit pour un rendu, un rendez-vous ou un objectif défini. Cela permet d’ancrer le projet dans l’emploi du temps et de le matérialiser plus facilement, donc de mobiliser toute son énergie pour sa concrétisation. Bien sûr, il peut y avoir des contre-temps et des imprévus et être flexible est important, sinon un stress inutile peut intervenir, car se coacher c’est être bienveillant avec soi !

7/ Alterner des rythmes différents :

Pour nous aussi, dans le processus d’auto-coaching, il est motivant d’alterner des moments où on relâche l’attention et des moments où l’on est super concentré.
Dans la journée, quand nous sommes au bureau, nous prenons une pause café le matin, faisons une micro sieste après le déjeuner, et une pause goûter vers 16 h 30 car nos journées se terminent souvent vers 19 h. Ces moments sont efficaces pour prendre du recul, considérer ce qui a été fait et permettent de retourner avec joie vers la tâche en cours.
C’est la même chose dans la semaine et dans l’année : relayer des moments diversifiés comme aller voir ou participer à un salon, une exposition, faire un voyage….
Ils sont de bons moyens pour regarder le chemin parcouru concernant l’objectif : un point sur ce qui s’est passé pour comprendre le présent, le vivre pleinement et donner une dynamique pour le futur !
Le processus de création reprend le même schéma d’alternance pour être performant : bien prendre les informations, lâcher la volonté du «  à tout prix et vite  » et l’idée, l’inspiration vient toute seule et facilement.

8/ Echanger en couple ( ou avec un-e ami-e ) :

Enfin, être son propre coach, c’est aussi recevoir le cadeau d’un échange ou d’une rencontre avec une personne qui nous aide à nous aider et nous inspire !
Cette personne n’est pas un professionnel du coaching mais sa présence, son oeuvre, ou ses paroles nous rendent plus motivés, plus forts pour avancer.
Pour nous deux, vivre et travailler en couple avec la même passion de créer du beau et du bon sens dans l’habitat, permet de surmonter les étapes difficiles, de rester motivés chacun selon son rythme et ensemble à la fois ! Nous sommes auto-coach et coaches de l’autre en même temps !
Et vous, constatez -vous que l’aménagement de l’endroit où vous êtes pour travailler ou étudier joue un rôle sur votre niveau de motivation ? Vos
commentaires sont les bienvenus ! 
A
Photos © STAVOS - Pedro Moura Pinheiro
 A

7 réponses

  1. Bonjour à vous deux Et merci pour la participation à la croisée des blogs. Vous avez raison, pour avoir travaillé chez moi l'espace de travail est primordial, afin d'être à l'aise, d'aimer y travailler, y être efficace, et pouvoir si on le peut le dissocier de son espace de vie est appréciable. S'atteler à avoir un endroit confortable pour travailler et un moyen d'y venir avec plaisir et donc de "s'auto-coacher" pour avoir une activité soutenue, ce qui n'est pas toujours facile lorsque l'on exerce dans son domicile. Il existe tellement d'élément perturbateurs qui peuvent venir interrompre facilement notre concentration. voici donc 8 conseils bien utiles. A bientôt.
  2. Véronique & Bruno ROBAGLIA
    Bonjour Loic, Nous te remercions de ton message et de ton commentaire sur le fait de travailler à la maison. A bientôt !
  3. […] pour favoriser votre bien-être et votre réussite, alors allez découvrir leur article : L'espace de travail un plus pour l'auto- coaching . je retiens en priorité le cinquième conseil " se couper des sources extérieurs […]
  4. Cloclo
    Je reconnais vos précieux conseils chez vos enfants qui les aiment ; Bravo ! Je les apprécie.
    • Veronique & Bruno
      Merci de ces encouragements qui font toujours plaisir ! A bientôt !
  5. Cloclo
    Je reconnais vos précieux conseils chez vos enfants qui les aiment... Bravo ! Je les apprécie aussi avec bonheur.
  6. Caroline
    Merci pour vos précieux conseils... Travailler à la maison, cela s'organise, se réfléchit, s'affine avec le temps et peut toujours s'améliorer ! Vous m'avez donner matière à réflexion ! A bientôt
  7. Bonjour Caroline, Nous vous remercions de votre message et nous sommes ravis si cet article a pu vous aider dans votre espace de travail ! Bonne continuation et à bientôt !

Ajouter un commentaire