En cours de lecture

Cuisine et dépendances !

0
Habitat

Cuisine et dépendances !

Le titre de cet article est choisi en hommage à la pièce de théâtre humoristique écrite par Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri en 1991. Le propos autour des relations humaines lors d’un repas, illustre combien cette pièce est vitale dans la maison ! Espace de vie connecté aux habitudes tant culinaires que relationnelles, la cuisine suscite l’attention de toute la famille. Son aménagement, sa fonctionnalité et sa décoration reflètent pleinement ce qui est vécu. Entre vie de célibataire, famille recomposée, ou couple passionné de cuisine, quels sont les ingrédients pour créer une cuisine qui donne envie de cuisiner et d’y séjourner ?

 

Voici quelques éléments pour vous aider à choisir un aménagement qui fera la joie de tous :

 

Tout d’abord considérez quelle lumière reçoit la pièce. Est-ce que la pièce recoit plusieurs ouvertures avec différentes orientations ? La lumière influence la façon de vivre un espace et ajoute une ambiance personnalisée. Ainsi, avec une cuisine à l’est, on porte plus d’attention à la qualité des aliments et à l’équilibre des repas. Au sud, les repas sont préparés avec prodigalité et abondance. On a envie de se faire plaisir et de faire plaisir dans un esprit de fête. A l’ouest, la cuisine reçoit une lumière peu vivifiante car même si elle est chaude, elle décline vers la fin du jour et l’obscurité. Il est utile alors de compenser cette influence avec des évocations de nature, de vert, du bois, des plantes et un éclairage abondant. Enfin, une cuisine placée au nord induit une ambiance plus fonctionnelle et pratique. Des repas réguliers et une attention à une diététique bien pensée sont favorisés. On peut même parfois avoir un sentiment d’obligation et un manque éventuel d’enthousiasme à cuisiner. Quand une personne nous dit qu’elle ne se plait pas dans sa cuisine et qu’elle a du mal à faire à manger, bien souvent le nord y est associé !

 

Les recettes pour une cuisine agréable à vivre :

 

blog domaine maison

 

Varier les couleurs mais pas plus de trois !

 

En général, un équilibre entre des tons chauds et froids est nécessaire pour créer une ambiance agréable. Les coloris de vert et de turquoise sont propices à la digestion. On peut y associer une touche d’orangé pour des personnes affaiblies. Le jaune aide à la communication et à dynamiser les échanges familiaux, surtout si la famille est d’un tempérament introverti. Ne mettez pas trop de bleu ( tant pis pour la tendance scandinave ) . Cette couleur refroidit la qualité tonifiante de la nourriture et peut créer de la distance entre les membres de la famille. Pareil pour le violet trop éthéré, surtout si la cuisine reçoit la lumière du nord !

 

Ouvrir sur un coin repas  !

 

blog domaine maison

 

Un coin repas à proximité est un facteur complémentaire de convivialité. Il facilite les échanges avec les enfants et les activités avec eux. Le placement de la table et des assises dans le coin le plus tranquille de la pièce favorise des repas plus sereins où les enfants bougent moins.

 

Avoir une position de « chef » quand on cuisine !

 

blog domaine maison

 

L’idéal pour le cuisinier est de voir qui entre dans la pièce afin de ne pas être surpris. Aménager un îlot est une bonne solution mais cela demande de la place. Ce n’est pas possible pour toutes les cuisines ! Aussi, si le point cuisson ou l’évier sont placés sans vision sur l’accès de la cuisine, il est possible de jouer avec une plaque métal brillant, du verre laqué en crédence ou un petit miroir reflétant la vue arrière. C’est aussi un conseil donné par le Feng Shui pour le point cuisson afin de se connecter à l’abondance en doublant ainsi visuellement les plats !

 

Dissocier le feu et l’eau !

 

Nous conseillons aussi d’éviter de placer côte à côte la gazière et l’évier. Il est favorable de laisser au moins la distance d’un meuble de cuisine entre les deux postes. La jonction des symboliques feu et eau crée en effet des tensions, voire des conflits relationnels. Si vous ne pouvez faire autrement car ces éléments sont déjà en place, aménagez alors une symbolique de bois entre les deux éléments. Une planche à découper, une plante, un égouttoir ou des cuillères en bois.

 

Et enfin une bonne fonctionnalité !

 

Afin de faciliter les tâches et de gagner du temps regroupez les points où l’eau est présente : évier et machine à laver la vaisselle et les éléments destinés à la cuisson. Dissimulez les poubelles. Choisissez-les avec un couvercle et avec des coloris neutres ou naturels pour les effacer visuellement. En effet, la notion de poubelle crée de la lourdeur dans la zone où elle est placée ( en plus d’eventuelles mauvaises odeurs parfois ). Dans notre cuisine, nous avons dissimulé celle des papiers usagés dans un joli meuble de famille fermé en bois. Personne ne peut savoir qu’elle se situe à cet endroit, ainsi l’effet poubelle est neutralisé.

 

Et la tendance gris, noir et blanc ?

 

blog domaine maison

 

Que dire des cuisines actuelles qui se déclinent de plus en plus dans des ambiances de non couleur ? Reflètent-elles notre façon de vivre structurée, organisée tant au travail qu’à la maison ? Le blanc ouvre à tous les possibles et peut-être fatigant à la longue, même s’il décrit le sentiment de netteté et de propreté. Le noir suggère le chic, le luxe surtout avec un aspect brillant ou laqué. Il évoque aussi l’esprit industriel loft rappelant une époque de travail et de dynamisme. Le gris très utilisé dans les teintes murales que dans les accessoires de cuisine avec l’inox et les aspects métal, évoque les cuisines des grands restaurants où la précision, l’organisation sont de rigueur. Est-ce vraiment ce que l’on souhaite créer au sein de sa famille ? Ajouter des coloris chaleureux, du bois, des éléments végétaux apporte de la douceur et apaise l’ambiance très masculine, très yang de cette décoration.

 

Si vous cuisinez dans ce style d’ambiance, pour apporter une certaine harmonie relationnelle, associez une couleur chaude sur certains murs. Sinon votre espace cuisine prend des allures strictes où une réserve relationnelle peut s’installer avec une baisse de moral possible.

 

Et vous, quel choix de cuisine avez-vous fait ? Quelles couleurs vous inspirent ? Nous sommes impatients de lire vos commentaires et d’échanger avec vous pour vous aider à créer une cuisine belle et facile à vivre !

 

Photos © Aleks.K – ReFL Studio – Anastasia Druzhin – Romain Ricard / Elle decoration – Roberto Ruiz

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *