L’interview de Steaven, créateur d’enduits intérieurs couleur nature !

Steaven est un créateur d’enduits intérieurs conçus à partir de matières naturelles produites en France. Il vit et travaille près d’Angers, dans le joli village viticole de Savennières. Pour notre interview, nous sommes allés à sa rencontre et il nous a ouvert les portes de son atelier.

Bonjour Steaven, peux-tu nous présenter ton activité de créateur d’enduits naturels ? 

Je conçois et je concocte à la carte, tel un « chef cuisinier » des enduits naturels. Je choisis prioritairement des matières premières françaises pour privilégier la proximité. Je me fournis avec de la chaux qui vient de Mayenne ou de Dordogne, de l’argile des Mauges ou de Normandie et de la poudre de marbre des Pyrénées. Pour proposer une palette élargie de couleurs, certains pigments proviennent parfois de plus loin, comme d’Italie, par exemple.

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

Atelier de Steaven

J’ai une préférence pour les Tadelakt dans les salles de bain. Une technique qui demande une grande présence. Je le réalise en trois passes, en ferrant la matière avec une liane japonaise ( lisseuse ) ou des galets de différentes tailles, selon l’aspect désiré. Je conçois aussi des Stucos, toujours à base de chaux.

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

stuco

Caractérisés par des nuances et des effets de matière très graphiques, c’est aussi un enduit brillant qui demande jusqu’à cinq passes pour obtenir un résultat très décoratif. Idéalement j’interviens pour des rénovations de maisons anciennes. Il y a aussi une demande pour les maisons actuelles. J’adapte ma technique aux supports modernes et non poreux ( placoplâtre, panneau de gypse ) pour avoir une bonne accroche. A la carte, je réalise des échantillons que les personnes testent chez elles pour valider la couleur et l’aspect. C’est de la création personnalisée !

Quel est ton parcours ?

Après des études à Nanterre en Sciences de l’éducation, j’ai été éducateur spécialisé dans le handicap mental pendant quelques années. J’ai ensuite quitté Paris avec ma compagne avec l’envie de pratiquer un travail manuel. Je suis arrivé à Angers et je me suis orienté vers la taille de pierre, grâce à une formation de l’AFPA. C’est le métier que j’ai pratiqué pendant 10 ans pour rénover le patrimoine Angevin en tant que salarié. C’était passionnant mais éprouvant car on travaillait par tous les temps et les charges portées mettent le corps à rude épreuve. Après l’expérience d’un chantier-école au Cambodge pour la rénovation d’un temple d’Angkor pendant 18 mois, je suis revenu en Anjou, région que j’adore.

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

Sous-couche d'accroche

Bénéficiant d’un congé parental pour la naissance de mon second enfant, j’ai commencé à «  cuisiner » dans mon garage des enduits décoratifs, passant ainsi des enduits extérieurs qu’un tailleur de pierre sait appliquer à celui des enduits intérieurs décoratifs en couleur.

Quand fait-on appel à tes services ? 

Le bouche à oreille, les rencontres, les mises en relation sont mes premières sources de contact pour les chantiers. Mes fournisseurs de matière première parlent aussi de mon activité. Mes clients sont des particuliers et la moitié d’entre eux est dans une démarche environnementale pour la décoration de leurs intérieurs.

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

pigments, sable, argile, chaux...

As-tu un moment fort ou une histoire marquante de ton parcours professionnel à nous partager ? 

Oui ! Le moment où j’ai réalisé mon premier tadelakt pour des clients qui avaient une forte démarche écologique. La maison était construite en paille et les cloisons en panneaux de gypse. Et bien, j’ai dormi sur place avant les propriétaires !

Pourquoi ?

Pour bien fermer les micro-fissures d’un tadelakt, il est nécessaire de polir la matière au bon moment. Le mieux est donc d’être sur place ! D’où le fait de dormir sur le chantier !

Quels sont tes projets et tes évènements à venir ? 

J’aimerais développer des produits en couleur et en tadelakt, par exemple, des vasques, des éviers, des objets à la demande. J’aimerais aussi avoir des chantiers importants où ces effets décoratifs soient mis en scène.

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

vasques en tadelakt

Nous te remercions Steaven de tes réponses et de nous avoir ouvert les portes de ton atelier haut en couleurs.

Vous pouvez découvrir le travail de Steaven avec sa marque Murmures et lui demander une intervention chez vous à partir de 30 € TTC /m2. Il intervient dans un périmètre de 90 km autour d’Angers.

C'est ICI pour en savoir plus sur Steaven

© Photos / L'étoffe du lieu

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire