Comment l’environnement de travail en entreprise est un facteur stimulant ! (1)

L’Homme passe 70% de son temps dans un cadre professionnel et son environnement de travail, bien souvent négligé, offre un véritable potentiel d’efficacité. La façon de travailler actuellement est en pleine mutation avec les nouvelles technologies et la mondialisation. Les activités professionnelles sont de plus en plus interdépendantes, complexes et mobiles et cela un impact sur l’espace de travail.

 

 

 

Faire plus avec moins de monde !

 

La récession des marchés et la réduction des effectifs crée une évolution vers plus de travail collaboratif sur place et à distance, le but étant de fidéliser et engager les meillleurs collaborateurs.

 

Innover ? Une priorité ?

 

Cela peut paraitre secondaire en période de chômage important mais la créativité et l’innovation sont un moteur de dynamisme et il est important de conserver les salariés les plus motivés et les plus performants.

Avec l’évolution de la hiérarchie, le comportement des cadres devient de plus en plus semblable entre bureau et maison, on appelle cela le « blurring » ou brouillard. Cette petite révolution du travail, initiée dans les années 80-90, est le signe d’un mouvement plus profond et le début d’une mutation des modes de vie des hauts revenus dans une économie globalisée. C’est l’effacement de la frontière entre vie privée et vie professionnelle avec l’utilisation des outils numériques ( smartphones, portables, tablettes ). C’est un succès dans les pays émergents, plus ouverts à une évolution économique de leur pays. Dans les pays dits “développés” une ambivalence règne lorsque l’on évoque l’effacement des frontières entre la vie privée et la vie professionnelle.

Cette confusion est vécue comme très perturbante :

- 85 % des américains (et 61% des français) pensent que posséder un équipement professionnel utilisable à distance nuit à la vie privée.

- 59 % des français pensent que c’est une source de stress.

- 64 % ont l’impression de ne jamais quitter leur travail.

 

Les tendances de l’espace de travail !

 

On va vers une tendance à la réduction du m2 par poste de travail ( 10 m2 minimum pour un bureau individuel ) afin de réduire le coût immobilier. Dans un même espace, on trouve plusieurs fonctions, d’où l’importance d’optimiser les surfaces utilisables. Le bureau nomade ( poste de travail non attribué ), le bureau de “réception” émergent actuellement dans les grandes entreprises.

 

Quelques chiffres :

 

Selon Actineo, observatoire de la qualité de vie au bureau, 60% des salariés français ne travaillent plus aujourd'hui dans un bureau individuel. Selon un sondage de mai 2013, 83% des salariés en bureau individuel disent pouvoir se concentrer, ils ne sont plus que 51% en open space. La satisfaction évolue de façon parallèle, avec 90% de satisfaits en bureau individuel et seulement 63% en open space.

86% des salariés considèrent que leur espace de travail a un impact important sur leur bien-être, 80% sur leur efficacité et 72% sur leur motivation. (Actineo TNS Sofres 2011)

47 % des salariés en France déclarent subir une pression élevée et cela va jusqu’à 67 % lorsqu’ils ne sont pas satisfaits de leur bureau.

 

Et le bien-être ?

 

Selon l’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail ( ANACT ) le bien-être en entreprise repose sur 5 points importants : le sens donné à son travail, la charge de travail, la possibilité de développement personnel, la reconnaissance des confrères, la relation sociale. ( + une juste rémunération ? )

Mettre en place un environnement de travail qualitatif est une des réponses concrètes à ces éléments car le salarié bien installé dans son espace de travail se sent reconnu et motivé !

Cela commence dès l’accueil car dans l’entreprise et le commerce, tout est lié à la réputation. Elle est l’image de soi que l’on transmet aux autres, et se doit d’être positive.

Elle concerne l’accueil, l’aménagement des bureaux, l’identité de l’entreprise ( logo, cartes de visite, signalétique ).

 

L’extérieur !

 

blog domaine maison yonne

 

L’accueil, de par son sens premier, doit recevoir le visiteur agréablement. Et donc ici on lui offre un espace attractif et confortable. Il commence par l’extérieur du bâtiment, l’emplacement, l’accès, la circulation, la signalétique, la porte d’entrée, l’éclairage, le parking, les plantations. Comment se sent-on en arrivant, quelle est la première impression, est-on fier ou non de l’image de son entreprise ?

 

L’intérieur !

 

Ensuite, on entre dans le batîment et de par le mobilier et son aménagement, le hall d’accueil de l’entreprise véhicule une image très forte. Sans être scrutateur, le visiteur perçoit très vite les dysharmonies, les désordres et la désorganisation d’un lieu. Au contraire, son dynamisme et son rayonnement sont vus très vite aussi. En quelques secondes, l’opinion sur l’entreprise est faite et cela joue sur la réputation.

 

blog domaine maison yonne

 

La décoration du hall doit concerner le travail que l’on fait. Le logo y être placé pour affirmer l’identité de la société, de préférence en face de la porte d’entrée. Les visuels des produits fabriqués, des réalisations selon le domaine d’activité sont à actualiser pour créer une dynamique constante. La circulation doit être fluide, la zone d’assise agréable et conviviale.

 

blog domaine maison yonne

 

Dans une deuxième partie à suivre, nous évoquerons l’aménagement du bureau et les points essentiels à mettre en place pour travailler dans un état d’esprit positif. En attendant, nous vous invitons à témoigner de votre vécu et de votre environnement au bureau et en entreprise !  A très vite !

 

Photo © Sylvain Kalache / UrbaMaker / ABF Midi-Pyrénées / Catspyjamasnz

 

2 réponses

  1. ARI
    Bonjour, Merci pour votre très bel article. Au combien important pour la réussite de chacun et notamment de l'entreprise . La réussite de l'entreprise passe par les facteurs de satisfactions de ces salariés. Et le facteur n°1 d'insatisfaction sont les conditions salariales et de travail. D'où l'intérêt de prendre soin du bien être de chacun. La réussite de l'atteinte d'un objectif passe pat 3 axes. 1 la motivation 2 la compétence 3 l'état interne Donc si l'entreprise fait en sorte que son aménagement intérieur soit de qualité. Elle aura déjà eu une action sur deux points : la motivation et l'état interne. Deux points invisibles mais au combien incontournable. Il reste maintenant aux acteurs des entreprises d'ne prendre conscience. De décrocher sont téléphone afin de prendre contact avec des professionnels dignes de ce nom comme véronique et bruno Robaglia. Parole de coach en entreprise Ari
    • Véronique & Bruno ROBAGLIA
      Bonjour Ari, Nous vous remercions de vos encouragements et sommes ravis que cet article vous plaise et conforte vos convictions professionnelles. C'est un message novateur qui commence à être entendu puisque c'est le sujet abordé aussi ce mois-ci dans un magazine d'information économique de notre région ! Bien à vous,

Ajouter un commentaire