En cours de lecture

Aménager un espace bureau chez soi !

14
Feng-Shui, Habitat

Aménager un espace bureau chez soi !

L’espace professionnel est un moteur pour dynamiser son activité, se sentir reconnu et favoriser le succès. Il est important de le définir, même de façon suggérée dans un lieu privé qui n’est pas prévu pour cela au départ. Aménager un espace bureau chez soi est particulièrement d’actualité avec presque 40% des Français actifs qui ont expérimenté le télétravail lors du confinement.

Comment faire pour conjuguer l’espace de vie privé et l’espace professionnel, si on travaille chez soi et que l’on a des enfants à la maison ( momentanément ) ?

Etape 1 : La circulation

Voici quelques pistes que nous vous proposons pour aménager votre espace bureau et qui peuvent vous aider à concilier les deux univers.

Regarder tout d’abord la circulation conduisant à l’endroit où l’on travaille : A-t-on l’impression qu’il est compliqué de se mettre à travailler ? Pourquoi ? Est-ce du désordre, un manque de rangement ou au contraire trop de mobilier qui étouffe l’espace ? Si on n’a pas d’endroit défini, c’est la première chose à faire. On s’autorise à reconnaitre sa valeur professionnelle.

Si vous disposez du salon ou d’une pièce à vivre comme espace de travail, alors arrangez la pièce pour marquer la zone de travail. Un petit meuble spécial, des rangements en plus et même une décoration différente du reste de la pièce affirment l’intention d’engagement professionnel.

Etape 2 : L’aménagement

L’aménagement du bureau ou du coin de la table – si on ne peut faire autrement – est important. Rangez et dégagez le plus possible le plan de travail pour vous sentir vraiment opérationnel-le.

Installez-vous de façon à voir l’entrée de la pièce et à ne pas être dans le flux de passage de la pièce. Cela est fatigant à la longue. Pensez à l’espace derrière vous. Il est très important car il vous est associé inconsciemment.

Placez-vous en position de maîtrise avec un mur, une cloison ou un meuble dans le dos, cela donne plus de puissance. Sinon, choisissez un siège confortable avec un dossier haut qui protège le dos. Si vous travaillez de longues heures devant un ordinateur, ayez une vison un peu en hauteur de l’écran, les bras à 45 degrés et les 2 pieds au sol, éventuellement avec un repose pied, si besoin est.

Si possible, ne travaillez pas sur une table en verre transparent qui représente un manque d’ancrage et favorise la dispersion.

Etape 3 : L’éclairage

Privilégiez l’éclairage objectivant sur le poste de travail pour favoriser la concentration comme une lampe à poser qui éclaire d’une manière ciblée la surface de travail. Si vous avez besoin d’idées et d’inspiration, une lampe de sol ou un lampadaire éclairant vers le haut sont bienvenus pour favoriser l’imagination avec de la lumière élevante.

Etape 4 : La couleur

A proximité, osez une touche de couleur qui influence l’état d’être et complète l’ambiance professionnelle. Cela peut être la couleur d’une plante, d’un sous-main, des dossiers, des classeurs ou des accessoires de bureau.

Pensez que les couleurs froides ( bleu, vert, turquoise, gris pâle ) apaisent. Les couleurs chaudes ( rouges, oranges, jaunes ) donnent du peps et l’envie d’aller de l’avant.

Certaines teintes sont plus propices à certaines activités que d’autres. Le bleu incite à la création, à l’écriture et la concentration. Le gris est structurant, favorable pour un cabinet comptable. Une couleur chaude stimule les fonctions plus toniques et communicantes, comme le jaune idéal qui est pour une salle de réunion.

Etape 5 : Un ou des enfants à la maison ?

Suivez leur rythme et travaillez autrement. En effet, pour avoir un maximum d’efficacité, il est nécessaire de s’organiser différemment et en décalé. Par exemple, il peut être adapté de se lever plus tôt pour effectuer les tâches les plus compliquées. Faire la pause petit- déjeuner avec les enfants est l’équivalent d’une pause-café.

Ensuite, reprendre l’activité si possible et ensuite garder le déjeuner en famille est idéal. En début d’après-midi, faire une pause, par exemple une petite promenade avec l’enfant, une lecture, la sieste, sutout si l’enfant la fait. Décaler aussi certaines des activités de travail à faire le soir, après l’endormissement des petits, est une solution.

S’adapter au rythme de l’enfant est une solution efficace. Cela demande de la rigueur et de la motivation, pour travailler plus tôt ou plus tard.

Savoir aussi lâcher momentanément, si besoin est, certains principes éducatifs : occuper les enfants avec les écrans , dessins animés, jeux et tablettes … Exceptionnellement !

Etape 6 : On se remercie !

Les changements nécessaires pour aménager votre espace bureau sont faits, une vraie zone professionnelle est définie ? Vous vous sentez bien ? Bravo pour la mise en action ! Alors, fêtez ce palier de transformation qui ajoute une énergie positive nourrissant l’activité et la vie de la famille.

Vous avez envie des questions ou une problématique particulière pour votre espace professionnel à la maison ? Ecrivez-nous dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

© Photos : DL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *