Location de vacances : 8 erreurs !

Location de vacances ? Ces mots sont magiques et nous emmènent tout de suite loin du quotidien. Et pourtant, les 8 erreurs d’aménagement que nous découvrons dans une jolie location pour des vacances en amoureux nous ont un peu crispés, grrrr !

Pour de courtes vacances, nous avons un coup de coeur pour réserver une petite maison neuve, esthétique à souhait. Elle est proche de notre région Angevine et bien située pour faciliter un repos bienvenu.

En arrivant sur place, nous sommes ravis. L’ emplacement de la construction correspond complètement aux photos de l’annonce qui nous a séduit. L’environnement boisé, la végétation et la proximité de la plage sont bien réels. Mais la découverte du bâtiment nous conforte dans l’idée que la chance est avec nous car nous sommes les les seuls locataires ! Les propriétaires sont absents et l’autre gîte adjacent est libre. Heureusement ! Oui, la première erreur est le manque d’intimité dans la conception des 2 espaces locatifs. De quoi gâcher des vacances avec des voisins bruyants, surtout quand on a besoin de tranquillité !

 

 

Erreur 1 : Avoir un vis-à-vis

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

La terrasse de la petite maison que nous louons est exposée aux regards des voisins. Il n’existe pas de muret un peu haut ou de plantations protégeant l’intimité extérieure des usagers.

Du côté de notre location, nous avons une vue plongeante sur l’espace extérieur du gîte adjacent par une fenêtre du RDC et une autre au premier étage. Nous n’aurions pas aimé avoir des voisins, notre souhait étant du repos et de l’intimité. Et cela ne se voyait pas sur les photos de l’annonce.

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

Pour nous, Il y a trop d’interactivité entre les 2 locations qui peut être une nuisance. Une solution pourrait être de louer l’ensemble pour être tranquille, en particulier si on a une grande famille.

 

 

Erreur 2 : Mettre des revêtements fragiles

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

En ouvrant la porte, nous découvrons une belle pièce à vivre ouverte sur une terrasse. La large baie graphique au style industriel donne un caractère contemporain. Nous apprécions l’ambiance générale sobre et lumineuse. Pourtant un « grain de sable » se révèle peu à peu dans l’utilisation de cet espace. Le sol est un beau parquet massif teinté légèrement en gris. Il se raye facilement, l’accès étant de plain pied avec une cour gravillonnée. Sable de la plage et gravillons laissent des traces et même celles des roulettes des valises d’anciens occupants. Ce sol va vite être abimé et c’est dommage !

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

Une solution aurait pu être de choisir un carrelage à effet bois, pas fragile, facile d’entretien et à l’esthétique identique.

C’est pareil pour le plan de préparation de la cuisine en bois en lamellé-collé foncé. Bien fragile pour faire la vaisselle dans l’évier, des tâches d’eau anciennes sont visibles alors que le gîte est neuf.

 

 

Erreur 3 : Un escalier invisible

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration  domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

La chambre parentale est à l’étage sous le toit. Un escalier en béton peint en blanc comme les murs y conduit dès l’entrée. C’est joli et évoque les maisons grecques. Mais ce choix décoratif rend les marches invisibles. Y monter et descendre ( sans main courante ), en particulier pendant la nuit se fait avec la plus grande prudence, surtout que l’éclairage n’est pas adapté. Au final, nous calculons nos déplacements pour l’utiliser le moins possible…

Pensez à jouer les contrastes entre les sols et les murs pour faciliter la visibilité et la circulation.

 

 

Erreur 4 : Aménager une location de vacances avec du mobilier délicat

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

L’aménagement du gite mise sur une recherche décorative avec quelques meubles anciens de famille. Cela dénote des locations courantes, donne du charme et participe à son succès locatif aux vues des commentaires des usagers. Pourtant, prendre ses repas sur le placage bois non protégé d’une table ancienne de bridge est un exploit pour ne pas faire de taches. Cela demande une attention que l’on ne souhaite pas forcément avoir quand on est en mode détente.

Associer du mobilier ancien dans un espace contemporain est une bonne idée. Penser au côté pratique et simple est un plus aussi.

 

 

Erreur 5 : Un éclairage non adapté

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

L’éclairage, l’éclairage, on ne dira jamais assez combien il participe largement au bien être dans les espaces ! Dans ce charmant gite, pas de lumière directe qui éclaire la fameuse table. Alors, manger, jouer, écrire deviennent fatigant car on force la vue pour vivre ces moments dits de détente. Un joli lampadaire sur pied existe bien dans la pièce mais le placement des prises ne va pas et le fil est trop court…

La solution est de jouer sur le plan de travail de la cuisine qui est bien éclairé par trois suspensions, on s’adapte ! C’est une blague …

 

 

Erreur 6 : Faire de la vaisselle une galère

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

En vacances, nous souhaitons réduire au minimum les tâches ménagères ou du moins les faciliter. Ici faire la vaisselle n’est pas simple : pas d’égouttoir ou de plateau pour poser les accessoires mouillés. Faire attention au revêtement bois qui habille l’évier en inox et qui se tâche. Les gestes deviennent crispés et et on est en mode vigilance.

Donc, qui se dévoue pour faire la vaisselle avec précaution ?

 

 

Erreur 7 : Choisir des sièges pas relaxants

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

La location est aménagée avec deux sièges extérieurs design en plastic blanc. Au premier coup d’oeil, ils ont une jolie assise arrondie et on se dit que l’on va y être bien pour somnoler un peu. Erreur ! Au bout de 5 minutes, les fessiers deviennent douloureux. Le dossier trop bas ne permet pas de caler confortablement la tête. S’y détendre n’est pas possible.

Il reste la pelouse ou la terrasse pour s’allonger avec, au réveil, les cadeaux surprise de nos amis les moustiques !

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

A l’intérieur du gîte, un banc en béton peint sur lequel on pose des coussins est aussi d’un confort limité et le lit-divan épuré ne permet pas de s’assoir à deux confortablement. Dommage pour un séjour en amoureux !

Repos et détente pour des vacances passent par le confort d’assises relaxantes comme des transats, des chaises longues ou un canapé qui permettent de réellement relâcher le corps.

 

 

Erreur 8 : La check liste qui stresse en vacances

Une fiche de recommandations « Bons Plans locaux » est mise à disposition par les propriétaires. C’est une bonne idée qui se pratique souvent dans les locations de vacances. Ici en plus, nous avons la check-liste de toutes les précautions à prendre pour l’entretien du gîte dû au choix des revêtements fragiles déjà évoqués. Nous comprenons bien que les propriétaires veulent que leur gîte reste soigné.
Cependant, cette liste que nous découvrons ( c’est la première fois pour un gîte ) est le signe que l’aménagement réalisé est source de préoccupation. Il est donc pas très adapté pour une location.

Voilà, nous avons fait le tour du propriétaire de ce gîte très joli mais qui manque de cocooning, de yin pour une réelle détente. Nos congés nous ont fait de toute façon du bien et la plage a été sous tous les temps notre lieu de détente préféré !

domaine maison le blog de l'étoffe du lieu décoration

Vous avez déjà loué un gite de vacances et vous avez eu des surprises ( sympas ou moins sympas ) ? Vous êtes propriétaire de locations saisonnières et vous voulez les améliorer ? Commentez, racontez-nous vos expériences ci-dessous ! Likez et partagez si vous aimez cet article !

Photos © Véronique & Bruno ROBAGLIA

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire